Les Ateliers

(dans le cadre de projets INES et en partenariat avec le Théâtre National de Nice)

Année scolaire 2022-2023 : Atelier de théâtre en partenariat avec le TNN

Lycée Pierre et Marie Curie, 2nde en option théâtre facultatif
Atelier qui se base sur l’œuvre Électre de Tiago Rodrigues. Dans cet atelier de 30h,  les élèves sont invités à explorer le thème du mythe au théâtre à travers les siècles. L’approche transdisciplinaire proposée, avec notamment l’intervention d’une danseuse du Sud de l’Italie et le travail sur le chant, permet un travail approfondi sur le corps et sur la notion de choralité, indispensable dans le travail théâtral.

 

Novembre et Décembre 2022 : Ateliers de sensibilisation au théâtre à  l’Ecole de la 2e Chance à Nice et au Lycée Apollinaire de Nice

Ces ateliers de 3h chacun s’inscrivent dans le programme de l’Ecole du Spectateur organisé et financé par la Ville de Nice-Pôle Théâtre et Arts Vivants dans le cadre de l’accompagnement résidence et aide à la création « Spectacle Vivant ». Les élèves sont sensibilisés au théâtre à travers un travail pratique autour du  spectacle Delitti ! qui se conclue avec une représentation du spectacle au Théâtre Francis-Gag et un échange avec les artistes.

 

Atelier de théâtre au Lycée Professionnel Paul Valéry Mars/Avril 2022

Dans le cadre du projet pluridisciplinaire « Carnets de voyage » et en partenariat avec la Bibliothèque municipale de Menton, la Cie Le Navire a guidé les élèves au cours d’un atelier de théâtre de 6 h qui a abouti à une présentation de travail sous forme de happening. En partenariat avec le professeur de service, sur des textes écrits par les élèves de pâtisserie, avec le concours de leur professeur de français et de Martine Zbylut, coordonnatrice ULIS, nous avons créé un “vrai-faux service littéraire international et gourmand”.

 

Année scolaire 2021-2022 : Atelier de théâtre en partenariat avec le TNN

Lycée Pierre et Marie Curie, 2nde en option théâtre facultatif

Atelier qui se base sur le récit Un canto clandestino saliva dall’abisso du dramaturge et journaliste italien Mimmo Sammartino, avec une traduction et adaptation théâtrale de Margherita Marincola. Dans cet atelier de 30h, le thème du voyage a été traité sous ses formes variées, ainsi que le rapport entre le mort et le vivant et le groupe et l’individu. L’atelier a abouti à deux représentations aux Curies d’Art. L’auteur a été présent en avril 2022 pour voir le spectacle et pour partager un moment d’échange avec les élèves.

 

 

Janvier 2021 – Juin 2021 : Atelier de théâtre à l’Institut médico-éducatif (IME) Bariquand Alphand de Menton

Pendant un semestre, nous avons proposé aux jeunes de l’Institut un atelier de théâtre au cours duquel nous avons abordé avec eux la prise de parole, l’improvisation, le travail sur le corps, sur la voix chantée et sur la voix parlée ainsi que l’oralité et la choralité. Tous ces outils ont été utilisés pour les aider à s’épanouir et leur permettre d’exprimer au mieux leur personnalité et leur créativité. L’écoute de l’autre, l’agir ensemble au sein d’un groupe, la coopération et le respect des tours de parole étaient au centre du travail. Ces explorations ont abouti à une représentation publique à l’Institut ainsi qu’à une production audiovisuelle.

Semaine apprenante en août 2020

Première ébauche de Delitti ! rejouée au Lycée Paul Valéry de Menton. Une semaine d’atelier théâtral sur le thème de la peur, avec représentation finale devant les autorités de la ville de Menton.https://www.nicematin.com/education/comment-le-lycee-paul-valery-de-menton-a-participe-a-loperation-vacances-apprenantes-562938

 

Projet INES 2019-2020 « Délits exemplaires dans notre beau pays »

Représentation de la première ébauche du spectacle Delitti ! aux lycées Paul Valéry et Pierre et Marie Curie de Menton : mars 2020. Lycée Paul Valéry : atelier de théâtre autour du thème du passage à l’acte. Lycée Pierre et Marie Curie : atelier de théâtre sur une journée avec représentation finale devant les autorités de la ville de Menton et en échange avec des élèves de l’option théâtre d’un Lycée de Lyon.

 

Masterclass

et Journées d’Étude à l’Université

Samedi 2 avril 2022, Espace Magnan, Nice : Masterclass sur l’Abhinaya (le jeu d’acteur) dans la Dramaturgie Indienne organisée par la compagnie Le Navire en partenariat avec la compagnie théâtrale indienne Kirdaar Arts et l’association Lez’Arts Indiens.

http://www.lenavirecietheatre.com/masterclass/

Vendredi 1er avril 2022, amphi 75 au Campus Carlone, Université Côte d’azur : Journée d’étude sur  Le jeu théâtral contemporain d’après le Nātyaśāstra, organisée par le Centre Transdisciplinaire d’Épistémologie de la Littérature et des Arts Vivants (CTEL) à l’Université Côte d’Azur (comité organisateur : Brigitte Joinnault, Emanuele De Luca, Arianna Berenice De Sanctis, Stéphane Hervé, Hanna Lasserre et Margherita Marincola de la cie Le Navire),  en partenariat avec le Maharashtra Institute of Technology (MIT) – School of Drama de l’Université de Pune (Inde), https://sofeth.hypotheses.org/485

 

À venir :

Mars 2023 : Journée d’étude sur la littérature de voyage au théâtre, la transdisciplinarité et le croisement des regards autour de l’œuvre Ecuador d’Henri Michaux, en partenariat avec l’Ambassade de l’Equateur en France et le  Centre Transdisciplinaire d’Épistémologie de la Littérature et des Arts Vivants (CTEL) à l’Université Côte d’Azur.

 

Témoignages

 

« En 2019, la Cie Le Navire a proposé au Lycée Paul Valéry de Menton, dans le cadre d’un projet INES, une interprétation du livre d’Antonio Fresa Delitti esemplari nel bel paese. Plusieurs classes avaient étudié les nouvelles de Fresa, en italien pour les classes d’italien et en français (dans la très belle traduction de Margherita Marincola) pour les autres. L’auteur y a mis en lumière plusieurs types de violence ordinaire de notre société. Claude Boué, le directeur de la compagnie, a mis en scène Margherita Marincola et Philippe Auzizeau. Les deux comédiens nous ont livré un feu d’artifice de personnages hauts en couleur dans une dizaine de tableaux. Ils ont su capter l’attention des jeunes durant tout le spectacle et ont su les inspirer dans l’atelier qu’ils ont mené par la suite, leur permettant d’exprimer leurs propres interprétations des textes sur une scène. Le public désigné est celui des jeunes en lycée professionnel, pas toujours facile dans les activités culturelles. Des élèves en situation de handicap avaient pris part au projet. Nous avons tous été touchés par la justesse, l’engagement, la sincérité et l’enthousiasme de tous les participants. » Les professeurs du lycée Paul Valéry de Menton 

« En 2020 nous avons eu l’occasion de travailler avec la compagnie Le Navire sur un projet théâtral didactique très efficace qui s’insérait dans un moment d’échange entre deux lycées, le lycée Pierre et Marie Curie et un Lycée de Oullins dans l’agglomération de Lyon. En une seule journée les intervenants de la compagnie ont pu monter avec un groupe d’élèves qui mélangeait des classes différentes des deux lycées, un spectacle théâtral sur la base de l’intrigue de récits de l’écrivain italien Antonio Fresa. L’expérience a été extrêmement enrichissante, autant sur le plan théâtral que sur le plan humain. Le travail sous pression, dicté par un rythme soutenu- en une seule journée il fallait préparer un spectacle – a permis de créer  une belle syntonie et interaction avec les élèves qui se sont appuyés sur leur inspiration et l’improvisation guidée par Margherita, Philippe et Claude. Le résultat a été un spectacle très beau et efficace. Ce type de réalisation de production théâtrale permet de créer des liens très rapidement et de développer un sens aigu de la collaboration et de la coopération afin de réaliser un projet dans des temps si réduits. Les élèves ont eu la possibilité de se faire confiance et d’improviser sur quand même un texte donné. Le bilan de cette expérience est extrêmement positif, il serait intéressant de la renouveler. Je tiens aussi à dire que les intervenants de la compagnie ont su diriger cet échange qui était aussi une rencontre entre les arts vivants et les arts plastiques, puisque pendant que les élèves de théâtre préparaient la réalisation du spectacle, un autre groupe d’élèves de l’option artistique, s’occupait de préparer certains éléments de décor pour la représentation. Les textes de Fresa sont puissants, parfois déstabilisants mais ils parlent énormément aux élèves. Guidés par les comédiens, tous ont pu exprimer leur potentiel. » Azzurra Maffei, professeure au lycée Pierre et Marie Curie de Menton